Coop ouvre la première station-service à hydrogène publique de Suisse

Coop investit dans un système de mobilité visionnaire. 
Vendredi 4 novembre, l'entreprise bâloise a ouvert à Hunzenschwil (AG) la première station-service à hydrogène publique de Suisse. Dans le même temps, elle a acquis le premier semi-remorque du monde fonctionnant à l'hydrogène et capable de répondre aux exigences de sa logistique, ainsi que douze voitures à hydrogène pour sa flotte de véhicules. L'hydrogène est produit à quelques kilomètres de là, à la centrale hydroélectrique de IBAarau à Aarau, par H2 Energy AG, sans émission de CO2 ni de substances nocives, et livré à Coop Mineraloel AG. Coop franchit ainsi une étape de plus vers la mobilité durable.

Coop Mineraloel AG a ouvert aujourd'hui à Hunzenschwil la première station-service à hydrogène publique de Suisse. D'autres sont déjà prévues dans d'autres régions du pays. "Nous voulons être équipés pour l'avenir, parce que si la demande en carburants fossiles baisse, il y aura toujours de la mobilité. Avec sa propre station-service et ses véhicules à hydrogène, Coop dispose des meilleurs atouts pour accumuler de l'expérience sur ce nouveau carburant", explique Roger Oser, président de la Direction générale de Coop Mineraloel AG.

Ça carbure pour les carburants durables!
"Nous voulons être l'étincelle qui déclenchera la rupture au profit d'une technologie d'avenir", a déclaré Joos Sutter, président de la Direction générale de Coop, à Hunzenschwil. "En ouvrant une station-service à hydrogène et en nous dotant dans le même temps d'un premier semi-remorque et de douze véhicules à hydrogène pour notre flotte, nous créons l'offre et la demande", a-t-il ajouté. Les véhicules seront utilisés comme voitures de service par les collaborateurs de la centrale de distribution de Schafisheim, toute proche. Le semi-remorque sera lui aussi utilisé à Schafisheim pour livrer les points de vente de la région Nord-Ouest de la Suisse - Suisse centrale - Zurich.

Le véhicule à hydrogène: 100 % d'efficacité et 0 % d'émissions
Dans la pratique, un véhicule à hydrogène est assez semblable à un véhicule fonctionnant aux carburants fossiles: temps de ravitaillement, autonomie avec un plein et coût de revient au kilomètre parcouru sont quasiment identiques. Mais la grande différence, c'est que le véhicule à hydrogène n'émet aucune substance nocive.

De l'hydrogène produit par une centrale hydroélectrique suisse
Coop fait fabriquer l'hydrogène nécessaire à cette nouvelle flotte par H2 Energy AG à la centrale hydroélectrique IBAarau d'Aarau, et ce par électrolyse: les molécules d'eau sont séparées en hydrogène (H2) et en oxygène (O2) grâce à l'énergie produite par la centrale, tout particulièrement dans les moments où la demande du réseau en électricité est faible. La production d'hydrogène n'occasionne aucune émission de CO2 ni de substances nocives. Quant aux pots d'échappement des voitures et du semi-remorque, ils n'émettent, eux, que de la vapeur d'eau. C'est pourquoi l'hydrogène de Coop est vendu sous la marque propre durable Oecoplan.

Vous trouverez plus d'informations ainsi que des photos sur www.coop.ch/hydrogene.